L’immobilier à Nantes : les chiffres importants à connaître pour un achat immobilier

L’année 2020 fut pour le moins chaotique ! La crise sanitaire du covid-19 est passée par là et a tout bouleversé. Aujourd’hui, la question du logement est plus que jamais au cœur des préoccupations des Français. Comment se porte l’immobilier dans la Cité des Ducs de Bretagne ? Est-il toujours possible d’investir à Nantes ? Si oui, comment investir à Nantes ? Les prix de vente vont-ils prochainement baisser ? À l’aube de 2021, l’heure est au bilan… Amis nantais, si vous avez pour projet d’acheter un logement à Nantes, cet article devrait vous intéresser ! Découvrez les évolutions et les chiffres clés du marché immobilier à Nantes.

Nantes, un marché immobilier tendu

Les professionnels de l’immobilier à Nantes le disent : le marché fonctionne en flux tendu. Il n’est pas rare de voir des biens se vendre en une journée ! Regardez notre analyse du marché immoblier nantais.

Une forte pression démographique

Selon les dernières publications de l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques), qui chaque année dévoile les nouveaux chiffres de la population nantaise : Nantes compte 309 346 habitants et sa population a augmenté de 17 740 habitants entre 2012 et 2017.
Quant à la métropole nantaise composée de 24 communes (Saint-Herblain, Sainte-Luce-sur-Loire, La Chapelle-sur-Erdre…), elle gagne 43 600 habitants sur la même période. Deux fois plus qu’entre 2007 et 2012.
Incontestablement, cette forte pression démographique rejaillit sur le marché de l’immobilier. La demande en logement est forte, les biens en vente sont de plus en plus rares, ce qui provoque l’envolée des prix des logements.

Une raréfaction des biens

Nantes possède de nombreux atouts et c’est une ville où il fait bon vivre. Chaque année, de nombreux ménages parisiens à la recherche d’une meilleure qualité de vie, posent leurs valises à Nantes. Selon une étude réalisée par Cadremploi, 48 % des cadres franciliens désirent s’installer à Nantes. La demande en logement croît plus vite que l’offre, ce qui crée un déséquilibre sur le marché nantais.
Cet asséchement de l’offre à l’origine de tensions sur le marché immobilier à Nantes se répercute principalement sur les primo-accédants et les ménages les plus pauvres.

Évolution des prix de l’immobilier à Nantes

Depuis 10 ans, les prix de l’immobilier à Nantes ont augmenté de 48.8 %, d’après les données recueillies par le site Meilleurs Agents et les données publiques. Les quartiers où le m² est le plus cher à Nantes sont principalement : Monselet et Saint Felix, suivis par Canclaux, Hauts Pavés, Procé, Bellamy, Guist’hau.

Les prix des logements anciens bondissent

Au cours du premier confinement, la hausse des prix a légèrement ralenti, mais dès le début de l’été 2020, la hausse des prix de l’immobilier ancien s’est renforcée. Les prix de vente sont en augmentation dans la plupart des grandes villes de France, y compris à Nantes. Selon le baromètre LPI-Seloger du mois d’octobre 2020, les prix des biens immobiliers anciens signés à Nantes ont bondi de +12.6 % et le prix / m² a atteint 4 185 €.
Les dommages de la crise sanitaire (l’augmentation du chômage et la baisse du pouvoir d’achat des ménages) viennent s’ajouter au durcissement des conditions d’obtention des crédits immobiliers annoncé en début d’année ainsi qu’à la raréfaction des biens à vendre. Le marché immobilier est sous tension et est aujourd’hui davantage accessible aux ménages les plus aisés. Pour les primo-accédants à la propriété, il est de plus en plus compliqué d’investir dans l’achat d’une résidence principale.

Les prix des biens neufs augmentent aussi

Même si les prix de l’immobilier des biens neufs augmentent deux fois moins vite que dans l’ancien, les prix du neuf à Nantes sont 28 % plus élevés que dans l’ancien. L’acquisition d’un logement neuf à Nantes coûte 5 062 € du m² sur la première partie de l’année 2020. Bien qu’un ralentissement ait été constaté durant la période estivale, les prix seraient repartis à la hausse dès le début du mois de septembre.

Les marges de négociation se resserrent

Négocier le prix d’un bien immobilier partout en France comme à Nantes devient plus compliqué ! Les marges de négociation sont faibles et enregistrent un nouveau recul. À Nantes, la marge est de 4.8 % pour une maison et de 9.3 % pour un appartement. L’offre de logements disponibles à la vente est de plus en plus rare, mais les acheteurs sont toujours là. Lorsqu’une opportunité se présente, les acquéreurs ont peu de temps pour faire une offre et doivent souvent accepter le prix proposé pour êtres certains d’obtenir le bien.

Les perspectives du marché immobilier nantais pour l’année 2021

Les pronostics des experts de l’immobilier vont bon train, concernant les années à venir !

Le site Meilleurs Agents annonce que le marché immobilier à Nantes comme pour d’autres grandes villes telles que Marseille, Bordeaux ou Strasbourg vont voir les prix des logements se stabiliser d’ici septembre 2021, mais ne devraient pas baisser.

D’autres annoncent qu’avec la hausse du chômage (à Nantes, Airbus a annoncé la suppression d’un tiers de ses effectifs…) le pouvoir d’achat des ménages sera de plus en plus fragile. Certains propriétaires vont se retrouver en situation de surendettement et devront malheureusement vendre leurs biens pour s’en sortir. L’offre de biens disponibles devrait augmenter certes, mais la demande devrait baisser. Dans le cas où ce phénomène se confirme, les prix de l’immobilier (actuellement très élevés voire trop haut pour le budget de la plupart des ménages) baisseront inévitablement.

Le reconfinement signe de nouveau l’arrêt du marché de l’immobilier. Même si les professionnels du secteur sont mieux préparés, grâce à la mise en place d’outils digitaux leur permettant de poursuivre malgré tout leur activité, le moral des acheteurs n’est pas pour autant au beau fixe. Le chômage devrait encore s’accentuer dans les mois à venir et la période de fin d’année n’est jamais propice à l’investissement. Les projets immobiliers risquent donc d’être repoussés à plus tard…

Il n’est pas facile de trouver un logement à Nantes et dans ce contexte si particulier les choses se compliquent encore davantage. C’est pourquoi s’entourer de professionnels du métier et experts du marché de l’immobilier à Nantes, vous facilitera grandement la tâche ! L’équipe de Jeune Vision’ère se tient à votre disposition et vous propose un accompagnement de A à Z dans l’élaboration de votre projet. N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir des conseils personnalisés.