« Mon job, Mon logement » : une nouvelle aide financière pour les locataires

Bonne nouvelle pour les locataires ! Depuis cet été, le Groupe Action Logement a lancé une nouvelle subvention pour aider les locataires qui viennent d’obtenir un nouvel emploi. Ce dispositif appelé « Mon job, Mon logement » est peut-être le petit coup de pouce dont vous avez besoin en cette rentrée. On vous en dit plus dans cet article…

« Mon job, Mon logement » : qu’est-ce que c’est ? 

Le groupe Action Logement, acteur de référence du logement social et intermédiaire en France depuis plus de 65 ans, a pour mission de faciliter l’accès au logement aux nouveaux salariés dans le but de favoriser l’emploi. 

À la mi-juillet 2021, Action Logement à lancé une nouvelle aide appelée « Mon job, Mon logement ». Cette prime vise à soutenir les salariés récemment entrés dans l’emploi. Pour plus de détails, cette aide destinée aux nouveaux salariés a pour objectif de faciliter l’accès à un logement et de favoriser le rapprochement entre leur lieu de travail et leur logement afin que cela ne représente pas un frein dans leur quotidien. 

Les profils qui peuvent bénéficier de l’aide « Mon job, Mon logement » :

Ce dispositif est destiné : 

  • aux locataires salariés ;
  • et aux étudiants en alternance.

Attention, pour en bénéficier il faut toutefois respecter un certain nombre de critères… 

Les profils non éligibles à l’aide « Mon job, Mon logement » :

  • Les locataires ayant déjà bénéficié du dispositif d’aide à la mobilité d’un montant de 1000 € ou de l’aide Jeunes actifs d’un montant de 1 000 € également ne pourront pas déposer leur dossier pour cette prime ;
  • Les auto-entrepreneurs ne sont pas éligibles ;
  • Les contrats ou conventions de stage ne sont pas concernés par cette aide ;
  • Les logements de résidence universitaire gérés par un CROUS ne peuvent pas non plus bénéficier de ce dispositif.

Le montant de cette subvention :

« Mon job, Mon logement » est une aide d’un montant forfaitaire de 1.000 € versée en une seule fois.

Quelles sont les conditions d’obtention de cette prime ?

Pour pouvoir prétendre à l’aide « Mon job, Mon logement » et déposer votre dossier, vous devez respecter certaines conditions.  

Profil numéro 1

Vous êtes salarié d’une entreprise du secteur privé ou agricole, sans condition d’âge, et démarrez une activité en alternance, une reprise d’un emploi après une période de chômage ou bien un premier emploi.  Si vous êtes dans cette situation, vous pouvez prétendre à l’aide à condition :

  • d’avoir signé un nouveau contrat de travail : CDD, CDI, alternance. À noter qu’une promesse d'embauche peut suffire pour demander cette aide ;
  • percevoir un salaire inférieur ou égal à 1,5 fois le SMIC soit 2.331,87€, le montant brut du SMIC étant fixé à 1.554,58€ ;
  • et disposer d’un bail locatif depuis moins de 3 mois.

Profil numéro 2

Vous êtes salarié et souhaitez changer de logement pour vous rapprocher de votre lieu de travail ou de votre lieu de formation. Vous êtes éligible à cette aide à condition :

  • d’avoir au moment de la demande d’aide un salaire inférieur ou égal à 1,5 fois le SMIC soit 2.331,87€ ;
  • de vouloir déménager pour un logement vous permettant de réduire votre temps de trajet quotidien entre votre domicile et votre lieu de travail à 30 minutes en voiture maximum en métropole, ou 1 heure maximum pour les DROM (Départements et régions d’outre-mer). Ou bien que votre nouveau logement vous permette d’utiliser les transports collectifs en lieu et place de votre moyen de transport individuel (voiture).
  • Avoir un bail locatif depuis moins de 3 mois.

Profil numéro 3

Vous êtes salarié dans une entreprise privée ou agricole et avez moins de 25 ans. Toutefois, pour prétendre à cette aide vous devez : 

  • percevoir un salaire compris entre 30 % (467 €) et 100 % du SMIC (1 554,58 € brut par mois au 1er janvier 2021) ;
  • avoir signé votre contrat de travail (hors alternance) depuis moins de 6 mois ;
  • disposer d’un bail locatif depuis moins de 3 mois.

Les autres conditions à respecter pour prétendre au versement de cette prime : 

Si vous remplissez les critères ci-dessus, sachez que le logement pour lequel vous faites la demande doit être situé en France métropolitaine ou DROM et doit constituer votre résidence principale. 

Votre habitation doit être vide ou meublée et votre bail de location ou de colocation doit être daté de moins de 3 mois au moment de votre demande d’aide (saisie intégrale des informations + dépôt complet des pièces justificatives). Les logements CROUS ne sont pas concernés par ce dispositif.

Comment faire pour bénéficier de l’aide « Mon job, Mon logement » ?

Pour bénéficier de cette prime, la première étape est de commencer par tester votre éligibilité afin de vérifier que vous remplissez bien toutes les conditions d’obtention. Pour cela, rendez vous sur le site du groupe Action Logement, sur lequel a été mis en place un simulateur en ligne. Celui-ci vous permettra de savoir si vous êtes (ou non) concerné par ce dispositif.

Si vous êtes éligible, vous pouvez remplir directement votre dossier en ligne et l’accompagner des pièces justificatives demandées. 

Après étude et une fois votre dossier validé, vous signerez une convention afin de bénéficier de l’aide « Mon job, Mon logement ». 

Le montant de la prime fixée à 1000 € sera ensuite versé en intégralité sur votre compte bancaire. 

La demande d’aide peut être réalisée en ligne jusqu’au 31 décembre 2022. Attention, passé cette date, vous ne pourrez plus déposer votre dossier. 

Cette prime ne peut être demandée qu’une seule fois par salarié. 

Enfin, sachez que cette subvention est disponible dans la limite de l’enveloppe budgétaire allouée. Si le plafond de l’enveloppe est atteint avant le 31 décembre 2022, vous ne pourrez plus en bénéficier. 

 

Pour tous vos projets d’investissements immobiliers, l’équipe de Jeune Vision’ère vous accompagne ! N’hésitez pas à nous contacter pour toutes questions. Après étude de votre situation, nous vous ferons une proposition sur mesure adaptée à vos besoins.