La nouvelle place du digital dans l’investissement immobilier

Le digital investit tous les secteurs d’activité et bien sûr celui de l’immobilier n’échappe pas à la règle ! L’essor du web et le développement des nouvelles technologies offrent de véritables perspectives d’évolution pour les acteurs de l’immobilier. Visibilité, satisfaction client, efficience, rentabilité, croissance, les conséquences positives du déploiement du digital au service de l’investissement immobilier sont nombreuses. Zoom sur une tendance de fond qui prend toute son ampleur en 2020 !

La crise sanitaire, un accélérateur de la digitalisation de l’immobilier

Ce n’est un secret pour personne, la crise liée au Covid-19 a paralysé l’ensemble de l’économie française pendant pratiquement deux mois. Le marché de l’immobilier après cette crise en a d’ailleurs tout particulièrement souffert ! Face à cet arrêt brutal et forcé, beaucoup se sont retrouvés dépourvus… Toute la chaîne de l’immobilier a été touchée par cette crise, et chaque maillon faible a impacté les autres : les chantiers de construction ont été mis en pause, les permis de construire ont été suspendus, les agences immobilières ont fermé, tout comme les études notariales, etc. Ce fut donc compliqué, voire impossible pour certains acteurs de clôturer les projets immobiliers en cours et encore moins d’en mettre de nouveaux en place.

Ceux qui n’étaient pas équipés d’outils numériques et qui n’avaient pas déjà instauré l’automatisation de leur process ont été les plus impactés ; à contrario, ceux qui avaient su anticiper cette digitalisation cruciale de leur activité et repenser leur façon de travailler s’en sont le mieux sortis ! Cette crise est donc révélatrice d’une nécessité et prouve qu’aujourd’hui le secteur de l’immobilier doit impérativement accélérer sa transformation numérique.

Les attentes des clients ont évolué

Le digital est partout et se développe dans tous les secteurs. Cet essor fonctionne en synergie avec l’évolution des attentes des consommateurs toujours plus exigeants. Pour répondre au mieux à ces nouveaux usages, les professionnels doivent s’adapter et innover s’ils veulent rester compétitifs. Dans le domaine de l’immobilier également, on observe une évolution des attentes des clients. Ainsi, selon une étude de 2019 réalisée par OpinionWay, 32 % des Français considèrent qu’une transaction immobilière peut se dérouler uniquement en ligne et sans intervention humaine. De plus, 65 % des sondés souhaitent que les acteurs de l’immobilier aient davantage recours aux outils numériques. Autre chiffre révélateur : un Français sur quatre (chez les moins de 50 ans) pourrait acheter un bien qu’il aurait visité uniquement virtuellement…

Aujourd’hui, les clients souhaitent de plus en plus d’autonomie, d’instantanéité, de fluidité et de transparence dans leurs transactions. Ils veulent également obtenir des réponses rapides à leurs questions et gagner du temps en réalisant leurs opérations sans se déplacer de leur domicile. A noter également que la nouvelle génération, les milléniaux, sont nés avec le digital et l’utilisent quotidiennement. Ces digital natives sont les clients de demain ! Et par demain, on entend dans les cinq années à venir…

La digitalisation au service de l’investissement immobilier

Les outils digitaux sont de véritables atouts pour les professionnels de l’immobilier : visite virtuelle immersive en 3D, signature électronique des mandats et des actes, estimation des biens en ligne, automatisation des relances par sms ou par e-mail (…) un nombre croissant de nouveaux dispositifs se mettent en place pour faciliter l’investissement immobilier.
De plus, les applications mobiles à destination des particuliers se multiplient. Elles ont pour objectif de les aider à dénicher l’investissement locatif idéal et de les accompagner dans la gestion de leur(s) bien(s) en location : trouver le bon locataire, fixer un loyer au juste prix, faire vérifier les dossiers des locataires…

En interne, les entreprises de l’immobilier adoptent également de nouveaux outils de gestion pour maximiser leur efficacité. Ces plateformes centralisent toutes les informations clients afin de faciliter le travail au quotidien des experts de l’immobilier, leur faire gagner du temps et ainsi leur permettre de se concentrer davantage sur leur cœur de métier : l’accompagnement des clients dans leur projet immobilier.
Depuis pratiquement dix ans, les start-up de l’immobilier, alias les proptechs (contraction de « property » et « technology »), se développent à vitesse grand V et ont un train d’avance… L’objectif de ces jeunes entreprises, est de réinventer l’offre de services immobiliers grâce aux nouvelles technologies. Elles proposent des solutions visant à simplifier les transactions, la gestion des locations, les constructions, la gestion des actifs… L’offre est vaste et concerne tous les pans de l’immobilier ! Si certaines de ces start-up se positionnent en concurrentes, les acteurs historiques rattrapent désormais leur retard. Ainsi, en 2020, suite à la crise sanitaire du coronavirus, tous les grands réseaux immobiliers de France, tels que : Guy Hocquet, Laforêt ou Orpi, revoient leur parcours client et généralisent la mise en place de ces nouvelles solutions numériques.

La modernisation du monde de l’immobilier par la digitalisation des pratiques est en marche !  Elle est nécessaire, inévitable et ouvre le champ des possibles pour tous les professionnels du secteur. La crise sanitaire du coronavirus confirme la tendance et fait voler en éclats les certitudes des plus réfractaires. Les clients, de leur côté, sont globalement très favorables à la mise en place croissante de nouvelles technologies sécurisées, destinées à faciliter et fluidifier les transactions. Bien sûr, l’acquisition d’un bien immobilier, qui représente souvent l’achat d’une vie, n’exclut pas l’accompagnement humain, bien au contraire ! Les clients auront toujours besoin de cette relation de confiance qui peut se créer avec le professionnel de l’immobilier qui les accompagne, de conseils personnalisés et de l’expertise de celui-ci. Les relations humaines resteront donc au cœur des métiers de l’immobilier alors que le digital jouera le rôle de facilitateur dans la concrétisation des projets.

Vous souhaitez avoir l’avis d’un expert sur un projet en cours ? L’équipe de Jeune Vision’ère vous aide à définir la solution qui correspond le mieux à vos objectifs, en fonction de votre situation personnelle et professionnelle. N’hésitez pas à nous contacter, nous sommes à votre écoute et répondrons à toutes vos questions.